En 2025, la biométrie s'invitera dans les voitures

En 2025, la biométrie s'invitera dans les voitures

Si la biométrie est aujourd'hui très célèbre en ce qui concerne la sécurité, elle gagne de plus en plus de terrain dans des domaines aussi courants comme le monde de l'automobile. Même si aujourd'hui l'idée d'une voiture qui adapte sa vitesse par reconnaissance faciale d'un conducteur sous influence d'alcool ou une voiture qui peut détecter le stress de son conducteur semble relever de la science-fiction, d'ici 2025 selon les études, la biométrie sera plus que jamais courante dans une voiture.

La biométrie pour 1 voiture sur 3

Une nouvelle étude prévoit que 1 voiture sur 3 utilisera la biométrie pour l'identification et la personnalisation d'ici 2025. Selon l'étude, une nouvelle voiture de tourisme sur trois comportera au moins une caractéristique biométrique d'ici 2025, comme :

  • La reconnaissance des empreintes digitales, de l'iris, de la voix, et des gestes,
  • Surveillance du rythme cardiaque, des ondes cérébrales, détection du stress, surveillance de la fatigue, surveillance des paupières, surveillance faciale et détection du pouls.

Celles-ci seront pilotées par des technologies intégrées et compatibles avec le cloud. Les technologies biométriques intégrées serviront principalement à la mise au point de systèmes avancés d'aide au conducteur et à la sécurité des véhicules, tandis que l'analyse en nuage générera des informations exploitables et enverra des notifications en cas d'urgence. La biométrie dans les véhicules devrait afficher un taux de croissance annuel composé de 38,3% d'ici 2025.

L'étude a aussi révélé que les voitures du futur utiliseront la biométrie pour authentifier un individu, ainsi que pour identifier les comportements individuels. Les données serviront, par exemple, à ajuster automatiquement la hauteur du siège, le poste de conduite et le rétroviseur de la voiture, à écouter de la musique préférée et à récupérer des informations sur la santé. Les modèles de comportement de plusieurs utilisateurs peuvent être enregistrés.

Des données biométriques telles que les empreintes digitales, la veine de la paume de la main, la reconnaissance faciale et la détection du rythme cardiaque seront utilisées pour la sécurité du véhicule.

La biométrie dans l'industrie automobile : une technologie en bonne voie

Les systèmes biométriques ont déjà fait leur chemin dans le secteur automobile. Par exemple, certains systèmes de sécurité pour les voitures utilisent un pavé tactile et une empreinte digitale pour permettre l'accès à la personne qui va démarrer la voiture. Pendant ce temps, certains sièges d'auto reconnaissent le conducteur à la taille et à la forme de son corps. Le balayage de l'iris et la commande vocale sont d'autres mesures biométriques importantes permettant de contrôler les fonctions d'une voiture.

Comme indiqué dans le rapport sur les marchés, le secteur automobile utilise la biométrie depuis de nombreuses années. Cependant, les experts et les analystes du secteur estiment que la croissance plus rapide de la technologie et son processus de conception complexe pour la fabrication automobile ont ralenti l'adoption de solutions biométriques.

Si les fabricants de technologies biométriques comme Semlex dont le site web https://www.semlex-blog.com/ et les constructeurs automobiles, pouvaient remédier à cette lacune, la technologie biométrique serait une caractéristique commune à tous les produits automobiles.

Une technologie travaillée entre les experts

Une analyse vague des accords de partenariat conclus récemment entre les entreprises automobiles et technologiques comme l'entreprise d'Albert Karaziwan que vous pouvez retrouver sur https://www.semlex.expert/ nous pousse à en déduire que les secteurs de l'automobile et des technologies travaillent donc de manière cohérente en vue de déployer les solutions biométriques appropriées dans l'industrie automobile.

De plus, les détails biométriques peuvent être utilisés avec des voitures connectées et d'autres technologies qui seront cruciales dans un environnement de voiture connectée dans les années à venir.